mardi 23 mai 2017
Alertes Infos
Home / Uncategorized / Étude DSPP-PSY

Étude DSPP-PSY

Nous venons d’ouvrir sur Toulouse, un dispositif de soins partagés en psychiatrie (DSPP) financé à titre expérimental par l’ARS Occitanie pour un an.

Dans le cadre de l’expérimentation de ce dispositif, nous réalisons une étude pour évaluer son utilité et nous vous sollicitons pour savoir si vous accepteriez d’y participer.

Il s’agit d’un dispositif spécialement dédié aux médecins généralistes de Haute Garonne pour la prise en charge des patients présentant une souffrance psychique ou un trouble mental.

En effet, les médecins généralistes sont les médecins de premiers recours pour ces patients, bien avant les psychiatres ou les psychologues. La collaboration entre médecins généralistes et psychiatres doit pouvoir être améliorée par une réponse plus adéquate aux besoins des médecins généralistes. L’organisation du système de soin psychiatrique actuel est insatisfaisante et les dispositifs de soins partagés ont vu le jour pour y remédier.

Le DSPP propose de recevoir les patients adressés par leur médecin généraliste, dans le délai que celui-ci juge acceptable, pour une évaluation avec un psychiatre sur une à quelques consultations. . Au préalable un entretien téléphonique avec une infirmière du DSPP aura lieu avec le patient pour faire le point sur sa situation avant la consultation médicale. Par la suite un projet de soin en accord avec la place que le médecin généraliste souhaite prendre dans le suivi est élaboré avec le patient. Le médecin généraliste peut souhaiter rester le référent du patient pour le soin psychique ou le DSPP peut orienter le patient vers un suivi spécialisé

Les médecins généralistes volontaires pour participer seront tirés au sort et randomisés en 2 groupes, l’un ayant accès au DSPP (groupe intervention), et pour les besoins d’une étude comparative l’autre non. A la fin de l’étude, les médecins généralistes du groupe contrôle auront bien entendu accès au DSPP.

Il s’agira pour chaque médecin généraliste d’inclure uniquement 4 patients dans l’étude sur une durée totale de 2 mois, de janvier à février 2018.

Il s’agira pour le médecin généraliste qui reçoit en consultation un patient présentant une souffrance psychique ou un trouble mental et pour lequel il souhaite une consultation psychiatrique de :

-recruter le patient et de lui remettre 2 questionnaires (temps estimé 10 min).

-signaler l’inclusion du patient en précisant quelques renseignements cliniques auprès de l’investigateur principal par médimail (temps estimé 5 min).

Vous pourrez continuer à prendre en charge votre patient comme à l’accoutumée, et pour les médecins du groupe intervention, vous aurez la possibilité de l’adresser au DSPP.

Les données médico-administratives du patient (assurance maladie, hospitalisation) seront ensuite recueillies de manière passive et des questionnaires lui seront envoyés à 3, 6 et 12 mois après la consultation.

Vous pouvez vous inscrire pour participer à l’étude en cliquant sur le lien ci-dessous

http://urps-occitanie.org/enquete/index.php/152322?lang=fr

Check Also

Congrès EAPH Paris les 24 et 25 avril 2017.

Être médecin tout en restant une personne Par delà le curriculum implicite, Construire et maintenir …

URPS Occitanie