mardi 23 mai 2017
Alertes Infos
Home / Uncategorized / ÉDITO du Président – Janvier 2017

ÉDITO du Président – Janvier 2017

La composition de l’équipe

L’URPS des médecins libéraux de l’Occitanie n’ayant pas soufflé sa première bougie aurait pu ainsi échapper en cette fin d’année au bilan d’usage.

Toutefois, nous vous devions de faire le point sur la constitution de notre institution car elle représente l’ensemble des médecins libéraux de notre immense région, la deuxième du territoire national. Si lois et décrets suffisent à définir des entités, leurs déclinaisons opérationnelles imposent d’autres ajustements qui résistent à l’autoritarisme législatif.

La maturité des deux URPS du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées, la posture de leurs présidents ont permis la naissance sous les meilleurs auspices de notre nouvelle entité régionale. Mais les territoires échappent à la seule géographie. La proximité exacerbe les spécificités, les différences et chacune peut réveiller des sensibilités de nature historique, culturelle ou identitaire. Rivalité et concurrence opposent une forte résistance à la construction unitaire, seule voie possible pour garantir la représentation efficace des disparités de nos modalités d’exercice libéral.

Ce fut notre action essentielle ces premiers mois : structurer autour de deux pôles une même unité de fonctionnement et d’action. L’engament d’élus qui s’investissent dans la construction à partir de la proximité d’une représentation compétente et unitaire de la diversité médicale libérale à l’échelle régionale nous inscrit dans cette voie.

Une dynamique d’équipe se constitue progressivement, dans la conscience des enjeux avec le passage obligé du développement des complémentarités. Les premières concernent la présence territoriale, avec le souci de ne pas cantonner la pratique libérale à ce seul espace. Les médecins libéraux doivent exister dans toutes les offres de soins, et aussi participer à la création des liens entre le sanitaire, le social et le médicosocial. C’est un point de conflit avec la technocratie sanitaire quand elle veut strictement délimiter le rôle et la place du médecin.

Le médecin n’est pas un prestataire de service chargé de traiter la seule maladie. Le médecin soigne son malade et pour ce faire il doit aussi s’intéresser à sa vie, à son environnement, à sa façon d’être. Le médecin revendique une pratique relationnelle de la médecine. Il est donc aussi un acteur social engagé, grâce à sa connaissance unique de la pathologie, dans la santé tant de l’individu que de la collectivité. Le médecin doit être le pivot du soin. Des études montrent que dans leur grande majorité, les français confrontés à un problème de santé, souhaitent consulter en premier un médecin généraliste.

Notre URPS portera toujours cette idée de la place centrale du médecin, et du médecin libéral véritable recours de proximité, comme axe central du soin mais aussi de la santé. Une organisation sanitaire cohérente ne peut se déployer qu’autour du médecin en lui facilitant la possibilité de renouveler ses pratiques.

Si la société et le patient sont en droit d’exiger du médecin une parfaite maitrise des techniques de soins, la pratique médicale ne peut être réduite à cette seule application technique. Notre exercice libéral, garantit l’indépendance à la fois du médecin, qui s’implique dans une amélioration continue de ses pratiques, mais aussi du patient, usager d’un système de soins.

Ce système ne doit pas être le modèle unique d’une pensée unique découvrant la réalité économique, sous un angle parfois discutable. Chaque élu de l’URPS des médecins libéraux mobilisera ses confrères pour les impliquer dans la création de ces nouveaux espaces de coopérations professionnelles à la seule condition que nous y soyons associés dès le moment même de leur conception.

Voilà le socle dynamique de notre équipe déterminée à inscrire activement nos pratiques libérales dans les nouvelles organisations des soins.

Check Also

Journée Mondiale contre la Douleur : Prises en charge de la douleur opératoire

Le Comité de Lutte contre la Douleur du CHIC Castres-Mazamet,  vous convie le Jeudi 30 …

URPS Occitanie